Comment récupérer sa voiture à la fourrière ?

Comment récupérer sa voiture à la fourrière ?

Vous aviez mal garé votre voiture et elle a été mise en fourrière ? Pas de panique ! Vous pouvez encore la récupérer. Il vous faudra juste fournir quelques documents et payer quelques frais. Découvrez dans cet article les différentes étapes à suivre. Vous pouvez également contacter le 118 710 pour vous renseigner davantage.

Apprêtez vos différentes pièces et prévoyez un peu d’argent

Lorsque vous aurez contacté le numéro ci-dessus, l’agent au téléphone pourra vous aider à vous rassurer qu’effectivement la disparition de votre voiture est l’œuvre de la fourrière. Cette confirmation reçue, vous aurez de besoin de vous munir des pièces suivantes : la carte grise de votre voiture, l’attestation d’assurance de votre voiture, votre permis de conduire et votre carte d’identité. Ces documents sont indispensables pour requérir la libération de votre automobile.

En plus de ces documents, n’y allez pas sans avoir au moins 200 euros en poche. Et si l’écart entre le jour de l’enlèvement et votre arrivée à la préfecture de police dépasse déjà trois jours, prévoyez plutôt 250 euros. En effet, dans le cas où vous vous y rendez dans les deux jours suivants l’enlèvement de la voiture, vous n’aurez qu’à payer les frais d’immobilisation matérielle, des opérations préalables, de l’enlèvement et de la garde journalière à la fourrière. Si par contre, vous excédez ce délai, vous devrez également payer les frais d’expertise.

Rendez-vous au poste de police le plus proche de vous

Lorsque vous avez rassemblé les pièces requises ainsi que la somme d’argent qu’il faut, vous pouvez à présent aller à l’hôtel de police le plus proche. Une fois là-bas, présentez vos documents et payez les différents frais afférents. Ceci fait, vous aurez droit à la signature d’un ordre de sortie. Ce document, l’ordre de sortie, sera à présenter au gardien de la fourrière.

Celui-ci, une fois qu’il en aura pris connaissance, vous permettra de reprendre votre véhicule et de rentrer chez vous. Notez que si vous dépassez 45 jours après l’enlèvement, vous ne pourrez plus récupérer votre voiture. En effet, après ce délai, les services des Domaines ont pour ordre de la détruire ou de la mettre en vente. Mais si votre voiture n’a pas une valeur supérieure à 765 euros, votre délai maximal est de 10 jours après la réception de l’accusé de réception de votre véhicule à la fourrière. Par expérience, nous vous recommandons alors de ne point tarder à réclamer votre véhicule lorsqu’il a été enlevé par la fourrière. Souvent, l’accusé de réception ne vous parvient que plusieurs jours plus tard. Cela épuise donc déjà une partie du délai qu’il vous reste. Il n’est pas question de prendre le risque de perdre votre voiture.

24h/24, 7j/7