Ma voiture est-elle à la fourrière ?

Ma voiture est-elle à la fourrière ?

Vous ne retrouvez pas votre voiture là où vous êtes pourtant sûr de l’avoir garée ? Avant de penser à la fourrière, vérifiez que vous ne l’auriez pas garée ailleurs. Parfois notre mémoire nous joue de ces tours. Si après avoir cherché dans les environs, vous ne l’avez pas trouvée, vous pouvez alors penser à la fourrière. Mais puisque l’on n’est jamais trop sûr, nous vous recommandons de contacter le 118 710 pour vous renseigner. Vous pourrez ainsi parler à un agent qui vous éclairera davantage.

Une fois que vous aurez la certitude que c’est bien l’œuvre de la fourrière, vous pourrez donc débuter la procédure pour reprendre votre voiture. Surtout, ne tardez pas trop à entamer cette procédure. Car lorsque votre véhicule passe plus de deux jours en fourrière, à compter de la date d’enlèvement, les frais à payer s’agrandissent.

Combien coûte la récupération d’une voiture mise en fourrière ?

Les frais à débourser pour retirer sa voiture de la fourrière varient souvent d’une région à une autre. Mais le gouvernement français a fixé des standards qui sont respectés au niveau de la plupart des hôtels de police. Tout d’abord, les frais relatifs aux opérations préalables sont de 15,20 euros. Ensuite, les frais d’immobilisation matérielle vous coûteront 7,60 euros. Vous aurez également à payer les frais d’enlèvement proprement dits qui s’élèvent à 113 euros. Puis, il faudra payer pour la garde à la fourrière une somme de 6 euros par jour.

Lorsque votre véhicule a passé plus de deux jours à la fourrière, des frais d’expertise de 61 euros s’appliquent. Le délai pour récupérer votre véhicule est d’au maximum 45 jours, sans quoi les services des Domaines se chargeront de le détruire ou de le mettre en vente. A ce moment, vous ne pourrez plus récupérer votre voiture. Ce qui serait bien dommage !

Quels sont les documents à présenter pour récupérer ma voiture ?

Avant de vous rendre à la préfecture de police ou toute autre institution similaire, il est important de vous munir de certains documents. Vous devriez donc avoir sur vous votre permis de conduire, votre carte d’identité, la carte grise de votre automobile, et l’attestation d’assurance. C’est à donc à cette liste de papiers que vous ajouterez les frais cités ci-dessus.

Une fois que vous avez fourni tout ce qu’il faut, les officiers vous signeront un ordre de sortie de fourrière pour votre automobile. C’est cet ordre de sortie que vous aurez à montrer au gardien de la fourrière afin qu’il vous permette de retirer votre automobile. Veillez surtout à ne plus commettre l’infraction qui vous a été reprochée. Ça peut être une véritable perte de temps et d’argent de se faire enlever sa voiture.

Dans quelle fourrière est ma voiture ?

Dans quelle fourrière est ma voiture ?

Vous pouvez très vite être pris de peur si vous ne retrouvez pas votre voiture à l’endroit où vous l’aviez garée. Mais s’inquiéter n’est nullement la solution. Nous vous conseillons premièrement de faire un petit tour à pieds dans les environs. Il est tout à fait possible que vous ayez juste oublié, l’instant d’une distraction, le lieu de stationnement où vous l’aviez réellement laissé. Si malgré cela vous ne l’avez toujours pas vu, là vous pouvez penser à la fourrière.

En effet, lorsque vous enfreignez les règles de stationnement, les forces de l’ordre ont le plein droit d’embarquer votre automobile et de l’envoyer à la fourrière la plus proche. Pour en avoir le cœur net, vous devriez donc vous rendre, soit au bureau de la gendarmerie le plus proche, soit à la préfecture de police le plus proche. La police nationale, la police municipale, la police judiciaire ou la mairie peuvent également vous être utile. Mais avant, nous vous suggérons d’appeler le 118 710 afin de vérifier que votre automobile a bel et bien été enlevée par la fourrière. Car les possibilités de vol ne sont pas exclues.

Comment rentrer en possession de son véhicule après enlèvement par la fourrière ?

En allant au poste de police, veillez à vous munir de votre pièce d’identité, de votre permis de conduire, de la carte grise ainsi que de l’attestation d’assurance de votre véhicule. Vous aurez également à payer tous les frais de fourrière, y compris l’amende due pour l’infraction commise.

En somme, il vous faudra payer : les frais des opérations préalables (15,20 euros), les frais d’immobilisation matérielle (7,60 euros), les frais d’enlèvement (113 euros), les frais de garde à la fourrière (6 euros pour chaque jour). Si vous n’allez à la fourrière qu’après le troisième jour suivant l’enlèvement, il vous sera également facturé 61 euros pour les frais d’expertise.

Une fois que vous aurez payé ces frais, vous recevrez un ordre de sortie signé. Il faudra présenter cet ordre de sortie au gardien de la fourrière afin que celui-ci vous laisse reprendre votre véhicule.

Dans quels cas ma voiture peut-elle être envoyée à la fourrière ?

Il existe plusieurs cas de figure pouvant conduire à l’enlèvement de votre voiture par la fourrière. Lorsque vous la garez dans une position abusive, gênante, dangereuse pour les tiers ; ou lorsqu’elle empêche la circulation. S’il vous arrivait de conduire à une vitesse supérieure à 50km/heure.

Votre voiture sera également enlevée si vous manquez de faire les contrôles techniques ou de faire les réparations qui vous ont été recommandées. Par ailleurs, si vous circulez sur les espaces naturels ou les domaines publics, la fourrière vous enlèvera également votre véhicule.

Comment savoir si ma voiture est à la fourrière ?

Comment savoir si ma voiture est à la fourrière ?

Lorsque vous remarquez subitement la disparition de votre véhicule, vous pensez immédiatement à la fourrière. Mais le fait est qu’il existe d’autres possibilités. Vous avez peut-être simplement confondu les stationnements. Il se peut que vous ayez garé votre voiture à un autre endroit que celui où vous le cherchez actuellement. Une autre possibilité est qu’elle ait été volée par un tiers. Vous avez alors besoin de savoir réellement ce qu’il en ait avant de vous rendre à l’hôtel de police le plus proche.

Mais puisqu’il n’est généralement pas facile de trouver le contact de la fourrière la plus proche, notre site web vous aide à avoir les informations qu’il vous faut. Pour cela, appelez le 118 710 depuis votre téléphone mobile ou votre téléphone fixe. Vous pourriez ainsi parler à un expert des questions de fourrière. De cette manière, vous serez fixé sur le fait que votre voiture soit à la fourrière ou non.

Pour quelle raison ma voiture a-t-elle fait l’objet d’un enlèvement ?

Votre voiture peut avoir été enlevée pour de multiples raisons. Les articles R325-12, R325-14, R325-15, R325-16 et R325-17 du Code de la route vous donneront tous les détails. Mais de façon résumée, la mise en fourrière intervient dans le cas où avez commis une infraction aux règles de stationnement.

Par exemple, vous avez garé la voiture de sorte à ce qu’elle gêne le passage d’autres véhicules. Vous l’avez aussi peut-être positionnée de sorte qu’elle entrave la circulation. Ou encore, vous avez roulé en excès de vitesse. L’autre possibilité est que vous n’ayez pas pris par les contrôles techniques. Par ailleurs, il se peut que vous n’ayez pas fait les réparations prescrites par le poste de contrôle technique ou que vous ayez conduit en état d’ivresse. La liste n’est pas exhaustive, mais voilà des comportements à éviter pour ne pas vous faire enlever votre véhicule.

Comment récupérer ma voiture de la fourrière ?

Après avoir eu la certitude que la disparition de votre voiture est due à la fourrière, il ne vous reste plus qu’à constituer un dossier composé de : votre pièce d’identité, votre permis de conduire, l’attestation d’assurance et la carte grise de la voiture. Avec ces pièces, vous vous rendez à la préfecture de police la plus proche ou à la police nationale.

En plus de présenter ces différentes pièces, vous devrez payer tous les frais entrant dans le cadre de la mise en fourrière. Il s’agit des : frais d’immobilisation matérielle, frais d’opérations préalables, frais d’enlèvement, frais de garde à la fourrière, en plus des frais d’expertise si vous ne passez pas récupérer votre voiture dans les deux jours après l’enlèvement. Si par contre, vous excédez 45 jours après l’enlèvement, les services des Domaines se chargeront de vendre ou détruire votre voiture.

Comment récupérer sa voiture à la fourrière ?

Comment récupérer sa voiture à la fourrière ?

Vous aviez mal garé votre voiture et elle a été mise en fourrière ? Pas de panique ! Vous pouvez encore la récupérer. Il vous faudra juste fournir quelques documents et payer quelques frais. Découvrez dans cet article les différentes étapes à suivre. Vous pouvez également contacter le 118 710 pour vous renseigner davantage.

Apprêtez vos différentes pièces et prévoyez un peu d’argent

Lorsque vous aurez contacté le numéro ci-dessus, l’agent au téléphone pourra vous aider à vous rassurer qu’effectivement la disparition de votre voiture est l’œuvre de la fourrière. Cette confirmation reçue, vous aurez de besoin de vous munir des pièces suivantes : la carte grise de votre voiture, l’attestation d’assurance de votre voiture, votre permis de conduire et votre carte d’identité. Ces documents sont indispensables pour requérir la libération de votre automobile.

En plus de ces documents, n’y allez pas sans avoir au moins 200 euros en poche. Et si l’écart entre le jour de l’enlèvement et votre arrivée à la préfecture de police dépasse déjà trois jours, prévoyez plutôt 250 euros. En effet, dans le cas où vous vous y rendez dans les deux jours suivants l’enlèvement de la voiture, vous n’aurez qu’à payer les frais d’immobilisation matérielle, des opérations préalables, de l’enlèvement et de la garde journalière à la fourrière. Si par contre, vous excédez ce délai, vous devrez également payer les frais d’expertise.

Rendez-vous au poste de police le plus proche de vous

Lorsque vous avez rassemblé les pièces requises ainsi que la somme d’argent qu’il faut, vous pouvez à présent aller à l’hôtel de police le plus proche. Une fois là-bas, présentez vos documents et payez les différents frais afférents. Ceci fait, vous aurez droit à la signature d’un ordre de sortie. Ce document, l’ordre de sortie, sera à présenter au gardien de la fourrière.

Celui-ci, une fois qu’il en aura pris connaissance, vous permettra de reprendre votre véhicule et de rentrer chez vous. Notez que si vous dépassez 45 jours après l’enlèvement, vous ne pourrez plus récupérer votre voiture. En effet, après ce délai, les services des Domaines ont pour ordre de la détruire ou de la mettre en vente. Mais si votre voiture n’a pas une valeur supérieure à 765 euros, votre délai maximal est de 10 jours après la réception de l’accusé de réception de votre véhicule à la fourrière. Par expérience, nous vous recommandons alors de ne point tarder à réclamer votre véhicule lorsqu’il a été enlevé par la fourrière. Souvent, l’accusé de réception ne vous parvient que plusieurs jours plus tard. Cela épuise donc déjà une partie du délai qu’il vous reste. Il n’est pas question de prendre le risque de perdre votre voiture.

Combien de temps une voiture peut rester en fourrière ?

Combien de temps une voiture peut rester en fourrière ?

S’il vous arrive souvent d’enfreindre les règles de stationnement, sachez qu’un jour votre voiture pourrait être mise en fourrière. Et si cela advenait, pour le récupérer vous devez respecter des délais qui varient notamment en fonction de sa valeur. Dans le présent article, nous traiterons de ces différents délais.

Quels sont les délais de récupération d’une voiture à la fourrière ?

Comme exprimé plus haut, tout dépend de la valeur de votre véhicule. S’il vous a coûté moins ou exactement 765 euros, vous devrez pouvoir le récupérer dans les 10 jours suivants l’enlèvement. S’il vous a coûté par contre plus que ça, vous avez jusqu’à 45 jours pour le récupérer. Passés ces délais respectifs, les services des Domaines sont autorisés à le détruire ou à le mettre en vente. Toutefois, quoi qu’il en soit, nous vous conseillons d’enclencher la procédure de récupération de votre automobile aussitôt que vous avez constaté sa disparition. Généralement, vous êtes sensé recevoir un accusé de réception de votre voiture à la fourrière, mais ce document ne vous parviens pas toujours à temps.

Nous vous recommandons pour cela de contacter le 118 710 juste au moment où vous remarquez la disparition de votre automobile. Vous pourrez ainsi avoir la confirmation que votre voiture a bien été enlevée par la fourrière.

Démarches à mener pour récupérer sa voiture à la fourrière

Lorsque vous avez reçu la confirmation que votre véhicule a subi un enlèvement, vous devriez immédiatement débuter la procédure pour rentrer en sa possession. Pour cela, rendez-vous à la préfecture de police la plus proche avec votre pièce d’identité, votre permis de conduire, votre attestation d’assurance pour la voiture ainsi que la carte grise. Veillez également à garder votre portefeuille car ce n’est pas gratuit. Il faudra payer les différents frais relatifs à la fourrière, de même que l’amende pour l’infraction commise.

Après avoir présenté ces différents documents et payé les différents frais, les forces de l’ordre vous signeront un ordre de sortie de votre véhicule. Cet ordre de sortie est la pièce maitresse qu’il faudra montrer au gardien, une fois à la fourrière, pour que ce dernier puisse vous autoriser à repartir avec votre véhicule.

Tout cela étant une réelle tracasserie, évitez au maximum de commettre des infractions. Elles sont de diverses natures : les surcharges, les stationnements de façon à gêner d’autres propriétaires de voiture, les stationnements de façon à entraver la circulation, les excès de vitesse, les défauts de contrôle technique, les défauts de réparations prescrites, la conduite en état d’ivresse, etc. Pour chacun de ces cas, le service de fourrière le plus proche n’hésitera pas à arriver sur les lieux pour procéder à l’enlèvement de votre voiture.

24h/24, 7j/7